ToulEmploi

Publié le samedi 1er mars 2014 à 08h56min par Ingrid Lemelle

Alten diversifie ses outils de recrutement

Afin de pourvoir les 300 postes proposés sur Midi-Pyrénées, Alten use à la fois des méthodes traditionnelles et des outils connectés. Un tout cohérent et en adéquation avec le quotidien des futures recrues.

Pour faire face à ses besoins de recrutement, le géant français de l’ingénierie et du conseil en technologies a lancé une plateforme web pour collecter des candidatures. Avec altenrecrute.fr la SSII entend élargir le nombre de postulants à ses 1.200 offres d’emploi en France proposées cette année, dont 300 en Midi-Pyrénées. Sur cette plateforme qui s’inscrit dans « une logique job board » selon Laurent Lepinoit, directeur marketing d’altenrecrute.fr, les informations concernant les différentes possibilités de carrière sont déclinées, l’actualité du groupe est reliée aux réseaux sociaux et un blog met en avant le parcours des collaborateurs en poste. Les formulaires de description de postes et de candidatures sont ici optimisés afin d’être compatibles avec tous les outils mobiles. Car « un diplômé sur dix dépose aujourd’hui sa candidature à partir d’une tablette ou d’un Smartphone », précise Laurent Lepinoit. Plus de 10% des recrutés devraient l’être grâce à cette plateforme.

Des postes ouverts aux jeunes diplômés

Ils seront contactés, comme tous ceux qui utiliseront aussi les voies plus traditionnelles, pour un process d’embauche en trois entretiens. « On commence par échanger autour de l’expérience du candidat et de sa connaissance du groupe, puis on valide sa motivation avant d’aborder en détail sa technicité, enfin il rencontre le DRH pour une proposition salariale », raconte Leslie Carrasco en charge du recrutement pour Alten Sud-Ouest. En Midi-Pyrénées précisément Alten dispose de postes en aéronautique, dans les transports terrestres et l’énergie ; dans la banque, la finance et la pharmacie également. « Des postes sur des métiers techniques dans les domaines de la mécanique, de l’électronique, des logiciels embarqués, des systèmes, des automatismes, du contrôle commande et génie civil », précise Leslie Carrasco. Les besoins portent aussi sur l’information et les réseaux télécoms avec des développeurs sur Java et J2ee, des architectes en réseaux et des spécialistes en sécurité des systèmes d’informations. Là, « les profils doivent être transverses » poursuit Leslie Carrasco. Ailleurs Alten recherche des profils qualité, gestion de projets, production et supply chain.

Alten recrute des débutants et des ingénieurs expérimentés « avec au moins quatre ans d’expérience » stipule Leslie Carrasco. « Nous avons un positionnement ingeniering avec de beaux projets sur des missions longues de 12 à 18 mois. De quoi monter en compétences », argumente-t-elle. D’autant qu’une attention particulière au suivi des carrières distinguerait aujourd’hui le groupe sur le marché des consultants. Compétence technique, aisance relationnelle, maîtrise de l’anglais et motivation à intégrer la société, « il faut avoir envie de construire un projet avec nous », constituent les atouts qui font la différence pour postuler.
Nathalie Malaterre

Candidatures à poster sur cv-altenso@alten.fr et sur www.altenrecrute.fr

Sur la photo : Alten estime que sa nouvelle plateforme dédiée au recrutement du groupe lui permettra de capter 10% des nouvelles recrues. Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.