ToulEmploi

Publié le samedi 5 septembre 2015 à 12h05min par Ingrid Lemelle

Aide à domicile : des besoins exponentiels

Formations d’avenir

Les métiers des services sont en plein boom, et parmi eux, pour faire face au vieillissement de la population notamment, les aides à domicile sont de plus en plus demandées. La profession tend donc à se professionnaliser et les formations se multiplient.

Les aides à domicile comptent parmi les professions les plus recherchées au niveau national, selon l’enquête Besoin en main d’œuvre de Pôle emploi. On en compte déjà 29.600 en Midi-Pyrénées et 2.000 emplois supplémentaires devraient être créés d’ici 2017. Et ce n’est qu’un début ! Avec le vieillissement de la population et le maintien à domicile des personnes âgées, les besoins devraient certes être croissants. Pour accompagner la demande, et valoriser ses collaborateurs, le secteur de l’aide et des soins à domicile tend à se professionnaliser et à offrir davantage de perspectives de carrière.

Deux années de formation en moyenne

Si la fonction d’aide à domicile peut sembler exigeante, elle est également très gratifiante, car elle permet de travailler de façon autonome en prenant des responsabilités auprès de personnes que l’on accompagne. L’aide à domicile reçoit en effet pour mission d’assister les personnes dépendantes dans leur vie de tous les jours, en préparant leur repas, en prenant en charge l’entretien du logement, ou en les aidant dans les tâches quotidiennes (coiffure, sorties, démarches administratives). Pour exercer cette profession, une grande capacité d’écoute et une bonne adaptabilité sont des qualités indispensables. Le sens de l’organisation et du service et la discrétion sont aussi nécessaires.

Un cursus validé par un diplôme de niveau V doit être suivi, en formation initiale ou continue, pour espérer exercer ce métier. La durée des formations est de deux ans en moyenne et pour la plupart, accessibles directement après le Brevet des collèges. Pour se former, il existe notamment plusieurs filières à un niveau CAP ou équivalent : le Diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS), le CAP Assistant technique en milieux familial et collectif, le Certificat d’aptitude professionnelle agricole option Services en milieu rural, ou encore le titre professionnel Assistant(e) de vie aux familles et la Mention complémentaire Aide à domicile. Pour des formations en trois ans, qui permettront d’encadrer des équipes ou d’élaborer les missions d’intervention de manière plus approfondie, le Bac pro Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP), options A domicile ou Structure, et le Bac pro Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) sont requis. Autant de diplômes proposés en Midi-Pyrénées.

Après quelques années d’expérience, l’aide à domicile faire évoluer sa carrière, en s’inscrivant dans une démarche de Validation des acquis de l’expérience (VAE) ou de concours professionnels, et briguer alors des fonctions d’encadrement.
Agnès Frémiot

Sur la photo : 2.000 emplois supplémentaires devraient être créés d’ici 2017. Photo Sandor Kacso - Fotolia

1 Commentaire

Répondre à cet article