ToulEmploi

Publié le lundi 6 février 2017 à 18h01min par Audrey Sommazi

Quels sont les profils recrutés par We are aerospace en Occitanie ?

En phase de développement, le groupe aéronautique We are aerospace, dont le siège est à Montauban, va recruter une centaine de personnes pour ses sites en Occitanie, en 2017. Pascal Farella, le président, détaille la feuille de route.

Comment est né le groupe We are aerospace dont vous êtes le président ?
Le groupe s’est formé en 2015, par l’intégration de quatre entreprises : Chatal (mécanique et l’outillage de précision sur trois sites en Loire-Atlantique, Maroc et Bretagne), Espace (fabrication et l’assemblage de pièces tôlerie en Loire-Atlantique), Farella (usinage à Montauban) et Armor Meca (usinage de pièces complexes en Bretagne). La société Prismadd, qui produit des pièces de structure en titane et inconel en 3D à Montauban, a aussi rejoint le groupe.
Aujourd’hui, il se compose de quinze sites spécialisés dans le tournage, le fraisage, la tôlerie, le traitement de surface et la fabrication additive. Notre objectif est de consolider le groupe et d’acquérir des sociétés stratégiques pour nous diversifier, notamment sur des niches, et offrir un maximum de technologies à nos clients. Nous avons fait le pari de nous développer, et notre croissance passe par l’international. Notre positionnement est tactique, nous nous implanterons au Canada, en Espagne et en Asie.

Quel est votre effectif et vos perspectives de recrutement ?
Le groupe emploie 1000 salariés, dont 20 à Toulouse et 125 à Montauban. Nous avons le projet d’acquérir deux autres sites aéronautiques à Toulouse. A l’horizon 2021, nous tablons sur 300 millions d’euros de chiffre d’affaires et visons les 1800 ou 1900 salariés.

En phase de croissance, allez-vous recruter dès 2017 ?
Oui, nous cherchons une centaine de personnes pour nos sites en Occitanie : des tourneurs et des gestionnaires de projets et de programmes industriels. Parmi les nouvelles recrues, deux tiers seront des jeunes apprentis, un tiers des personnes en reconversion professionnelle, notamment dans le cadre de notre formation à la fabrication additive. Car il n’existe pas d’enseignement pour ce nouveau secteur. Aussi pour les former, nous avons ouvert « We are academy », une école intégrée au groupe. En sortant de celle-ci, ceux qui ont reçu un enseignement de 60 à 70 jours à la fabrication additive se verront proposer un CDI, les autres un CDD.

Quelles sont les qualités requises pour entrer dans le groupe ?
Une vraie envie de travailler, la solidarité, le respect, le goût de l’effort et la cohésion.

Quel est le process pour candidater ?
Il suffit d’envoyer une candidature (CV et lettre de motivation) au service ressources humaines du groupe par mail (contact@weare-aerospace.com), avant un entretien.
Audrey Sommazi

Sur la photo : We are aerospace compte aujourd’hui quinze sites spécialisés dans le tournage, le fraisage, la tôlerie, le traitement de surface et la fabrication additive. Photo Rémy Gabalda - ToulEmploi.