ToulEmploi

Publié le lundi 13 août 2018 à 18h00min par Agnès Fremiot

A Toulouse, l’Institut Claudius Regaud recrute aussi hors du cadre médical !

Article publié le 19 MARS 2018

A vos CV, l’Institut Claudius Regaud, installé dans le cadre de l’Oncopole, à Toulouse, recrute massivement sur tous les profils, médicaux ou non !

En 2018, l’Institut Claudius Regaud va recruter 180 personnes sur de nombreux profils, qui ne se limitent pas au seul domaine médical. « Nous sommes installés sur le site de l’Oncopole, mais il faut d’abord indiquer que nous sommes une entité privée distincte du CHU », tient à préciser d’emblée la déléguée aux ressources humaines. « Nous procédons donc à nos propres recrutements, comme chaque structure qui le compose. Nous souhaitons également nous adresser à tous ceux qui ne penseraient pas à postuler chez nous. Nous recherchons évidemment des soignants, mais nous avons aussi des postes variés à pourvoir dans nos services support. »

Des profils expérimentés

En 2018, la structure va à nouveau recruter « en masse » des infirmiers et des aide-soignants pour des CDD de remplacement. « Nous cherchons également des profils plus spécifiques : infirmier anesthésiste diplômé d’État (IADE) et infirmier bloc opératoire diplômé d’État (IBODE). » L’Institut va aussi embaucher des agents de service hospitalier (ASH) spécialisés dans le bio nettoyage des chambres des patients.

« Nous allons former ces personnels à nos propres techniques. Pour autant, nous exigeons une expérience préalable dans le milieu hospitalier. Dans le cas des ASH, un précédent emploi en bloc opératoire est un énorme plus. Pour les hospitaliers, un passage dans un service hôtelier ou la restauration collective peut convenir. » Pour son service de recherche clinique, l’Institut Claudius Regaud va recruter des profils très spécifiques d’assistants recherche clinique (ARC) promoteurs et investigateurs. « Nous recherchons également des stagiaires, sept à dix personnes, titulaires d’un Master scientifique et d’une formation diplômante ARC avec un potentiel d’embauche par la suite. » En plus de ces profils médicaux, l’Institut Claudius Regaud s’intéresse aux métiers dits « émergents » et recrutent des bio informaticiens, des data managers, ou des mathématiciens.

Des mathématiciens sont recherchés

Des emplois dans tous les services supports nécessaires au fonctionnement d’une telle structure (comptable, informaticien, chargé d’accueil…) sont également à pourvoir. « Il faut cependant garder à l’esprit que nous sommes un établissement particulier, et nos futurs salariés doivent être en mesure de côtoyer le cancer au quotidien. Nous faisons partie, même dans les fonctions support, de la chaîne de qualité des soins. » La discrétion, le respect et l’adaptabilité sont les autres savoir-être essentiels, qui comptent « presque plus » que les compétences.

Les différentes annonces sont mises en ligne sur le site de l’Institut. Mais, attention, seules les candidatures déposées sur le site, spontanées ou non, seront prises en compte. Inutile d’envoyer des mails, des courriers ou de déposer une candidature sur place. « Par ailleurs, nous conservons les CV pendant un an. Les personnes qui se sont adressées à nous sont susceptibles d’être recontactées durant toute cette durée ! »
Agnès Frémiot

Postulez sur www.claudiusregaud.fr

Sur la photo : La discrétion, le respect et l’adaptabilité sont essentiels pour postuler auprès de l’institut. Photo IUCT DR.

1 Commentaire

Répondre à cet article