ToulEmploi

Publié le lundi 17 juin 2019 à 11h06min par Ingrid Lemelle

4/6 - Commerce : une évolution certes, mais très calculée

Très impacté depuis quelques mois, le secteur concentre cependant toujours 12% des intentions de recrutement cette année en Occitanie. Le point sur les profils recherchés selon la dernière enquête de Pôle emploi Occitanie, Besoins en main d’oeuvre.

Rentabilité, évolution de la demande, évolution de la marge, santé financière et avenir du secteur. Cinq indicateurs orientés à la baisse dans le secteur du commerce d’après le dernier Observatoire économique d’Occitanie, réalisé par la CCI Occitanie et la Direction régionale de la Banque de France. Le mouvement social des Gilets jaunes a fortement impacté l’activité (et le moral) des entreprises, qui sont désormais un tiers à envisager les mois à venir avec pessimisme…

Les trois métiers les plus demandés

L’enquête de Pôle emploi Occitanie rapporte néanmoins des projets de recrutement en hausse : plus de 31.000 recensés cette année, contre 28.000 en 2018. Avec une priorité donnée aux employés de libre-service, aux ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires, ainsi qu’aux caissiers.
L’Observatoire économique régional indique également que les professionnels envisagent d’augmenter leurs effectifs d’ici à la fin de l’année. Mais de 0,9% seulement, contre 2% l’année dernière.
Les enseignes d’équipement de la personne souffrent tout particulièrement. Les vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture réunissent, par exemple, à peine 9% du total des intentions de recrutement du secteur.
Peu de débouchés également pour les cadres, le commerce ne réunissant que 5% de l’ensemble des opportunités en Occitanie.
Des opportunités donc, mais très calculées…
Ingrid Lemelle

Vous souhaitez en savoir plus, découvrir les postes ouverts cette année, en Occitanie, par des entreprises du secteur du commerce ? 2531 postes dans notre hors-série « Qui recrute dans votre région ? », en kiosque ou sur notre boutique en ligne.

Photo : Sementsova321.
Infographie : Jean-Christophe Wolmer Guibaud.